Celeste Martins Caeiro et les œillets de la révolution

Celeste Martins CaeiroLe 25 avril 1974, lorsque les troupes du Mouvement des Forces Armées (MFA) mettent fin à près d’un demi-siècle de régime autoritaire, l’œillet rouge s’impose comme le symbole de cette révolution qui se voulait pacifique. Rapidement, les soldats arborent des œillets rouges dans les canons de leur fusil restés silencieux et cette fleur restera l’emblème de ce vent de liberté et de fraternité qui soufflait alors dans le pays. Dans sa chanson Portugal, Georges Moustaki chantait ainsi : « À ceux qui ne croient plus voir s’accomplir leur idéal, dis leur qu’un œillet rouge a fleuri au Portugal ».

Ce symbole doit néanmoins son origine à un heureux hasard, qui a pour protagoniste Celeste Martins Caeiro. Cette employée de restaurant de Lisbonne est en effet à l’origine de l’association de l’œillet à la révolution portugaise. Le restaurant dans lequel travaillait Celeste Martins Caeiro, inauguré le 25 avril 1973, fêtait alors son premier anniversaire. Pour l’occasion, le gérant avait acheté des œillets afin de les distribuer aux clientes du restaurant. Mais devant les mouvements de troupes et l’incertitude quant à la situation, les portes du restaurant restèrent closes.

25 de Abril SempreCeleste Martins Caeiro rentre donc en métro dans son quartier du Chiado, amenant quelques œillets avec elle. Lorsqu’elle parvient à la place du Rossio, elle dialogue avec un militaire qui lui apprend que les troupes vont déposer le gouvernement de Marcello Caetano et que la révolution est proche. Fatigué, le soldat de Santarém reçoit un rameau d’oeillet des mains de Celeste Martins Caeiro. Il place alors la fleur dans le canon de son fusil et Celeste reproduit ce geste jusqu’à ce que le bouquet ne s’épuise.

Cet exemple sera alors suivi par de nombreux lisboètes qui offrent spontanément des œillets rouges aux soldats putschistes. La population de la capitale fraternise ainsi avec les militaires du MFA, ignorant les appels à rester chez eux. Cette mobilisation de la population au cours de la journée du 25 avril 1974 participe à transformer ce coup de force militaire en une véritable révolution.

Publicités
Cet article a été publié dans Histoire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s